Kit de lutte contre les contrôles au faciès - Les députés interpellés

Lundi 4 décembre, les membres de la plateforme ont transmis à l’ensemble des députés un kit de lutte contre les contrôles au faciès. Alors que la concertation est toujours en cours sur la police de proximité du quotidien, ce projet ne saurait, selon toute vraisemblance, prétendre s’adapter "aux préoccupations de nos citoyens" et de lutter "contre tout ce qui fait naître (...) les sentiments d’insécurité), s’il n’inclut pas des dispositifs visant à lutter contre les contrôles d’identité discriminatoires. (...)

Lire la suite de «Kit de lutte contre les contrôles au faciès - Les députés interpellés»

À la une

  • Lettre ouverte au Président de la République

    Mardi 5 décembre, les membres de la plateforme ont transmis un courrier au Président Emmanuel Macron.
    Objet : Mise en place de la police de sécurité du quotidien / en finir avec les contrôles au faciès
    Fait le 05/12/2017
    A Paris,
    Monsieur Le Président de la République,
    Le 18 octobre, vous (...)

  • Il est possible de contester les contrôles au faciès !

    Dans une décision historique, le 9 novembre 2016, la Cour de Cassation, la plus haute Cour du pays, a jugé que les contrôles au faciès étaient illégaux car discriminatoires. Ils constituent de surcroît une faute lourde, c’est-à-dire un acte particulièrement grave.
    Concrètement la Cour a estimé qu’il y (...)

  • Propositions de réformes pour en finir avec les contrôles au faciès

    La Plateforme "En finir avec les contrôles au faciès" a mis à jour son document de propositions de réformes ! Venez le découvrir !
    La Plateforme « En finir avec les contrôles au faciès » est une coalition d’organisations non-gouvernementales. Ensemble, elles s’efforcent de promouvoir des réformes en vue (...)

  • Je souhaite accueillir l’exposition Egalité Trahie

    Dans le sillage de l’étude menée en 2013 par l’Open Society Justice Initiative, l’exposition nomade ÉGALITÉ TRAHIE vise à mettre en lumière les impacts des contrôles au faciès. À travers un parcours mêlant témoignages, photo-portraits et textes, le visiteur pourra prendre la mesure de ce phénomène qui tend à (...)

  • Loi antiterroriste : vers une explosion des "contrôles au faciès" ?

    Les associations de défense des droits de l’homme s’inquiètent notamment du contenu de l’article 10.
    Quitter l’état d’urgence, l’air de rien. Tel pourrait être l’ambition du controversé projet de loi "renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme" que les députés ont adopté en première (...)

  • Cour de cassation, décision du 9 novembre 2016

    Les 13 jeunes hommes, qui ont intenté le 11 avril 2012 une action contre l’État pour des contrôles d’identité discriminatoires, ont remporté une victoire judiciaire historique le 9 novembre 2016
    La Cour de cassation a confirmé la condamnation de l’Etat pour contrôles au faciès dans trois des dossiers. (...)

Albums les plus récents

Agenda

  • Avec la volonté d’apporter un éclairage scientifique sur les comportements racistes et les préjugés, le Musée de l’Homme réaffirme son identité, celle d’un lieu de débats, d’échanges et de transmission des savoirs.
    Au croisement de l’anthropologie, de la biologie, de la sociologie et de l’histoire, l’exposition s’appuie sur des études menées par les chercheurs en sciences de l’Homme et de la société. Elle propose un parcours accessible à tous, qui s’attache à décrypter pourquoi et comment se mettent en place de tels phénomènes dans des sociétés, à un certain moment de leur histoire.
    Dans une scénographie immersive originale qui place par exemple le visiteur au cœur d’une salle d’embarquement d’aéroport ou d’une terrasse de café, le public est invité à comprendre les mécanismes individuels et collectifs qui conduisent au rejet des "autres", et à prendre conscience des discriminations dans la société française aujourd’hui.
    Avec "NOUS ET LES AUTRES – Des préjugés au racisme", le Musée de l’Homme donne des clés de compréhension à ses visiteurs et encourage leur réflexion personnelle pour déconstruire les préjugés qui persistent dans les consciences.