La réaction du photographe Ed Kashi après le saccage de l’exposition Egalité Trahie à Grenoble

Le matin du 22 octobre, l’exposition Egalité Trahie, installée Place de Verdun à Grenoble depuis le 7 octobre, a été retrouvée saccagée.

Ed Kashi, le photographe de l’exposition, exprime son inquiétude de voir, dans nos sociétés, un recul de la liberté d’expression.

Is Free Speech Dying ?

Extraits :

"Pour ceux qui sont victimes de discrimination et d’abus, ce genre de destruction d’un moyen d’expression peut ajouter un nouveau traumatisme. Il favorise également un climat de polarisation accrue et de conflit, entravant le dialogue constructif et la réforme."

"C’est un moment test. Un moment pour considérer les alternatives, si nous laissons les voix de l’intolérance et de la haine, et finalement de la peur, contrôler l’espace public."

"Nous devons protéger ce droit fondamental. Ce qui se passe aujourd’hui dans certaines parties du monde, en particulier aux États-Unis, est une attaque concertée de la liberté d’expression par l’extrême droite. Ils utilisent la chaire d’intimidation pour pousser les autres à nier leurs libertés, puis se retournent pour prétendre que « l’autre côté » leur refuse leur droit fondamental."

Voir en ligne : Is Free Speech Dying ?